Skip to content
Tags

,

J’aime épiloguer…

septembre 15, 2012

Cette nuit à 1h44 une douleur terrible dans l’épaule droite et le cou et la sensation d’étouffer me font penser à un arrêt cardiaque. Je ne sais pas exactement ce que c’était mais cela m’a conduit à cette réflexion : il faut que tu écrives avant de mourir. Dire aux gens de ce monde ma pensée avant qu’ils ne continuent à s’entretuer sans moi.
Je vous la retranscris :

Il est dans ce monde des gens qui tuent car ils se permettent de le faire
Je suis athée mais peu importe : je me l’interdit
Ma grand-mère Ukrainienne ne pouvait plus voir la seule soeur restée là bas qui lui restait de toute sa famille suite à la guerre de 39/45 qui l’avait débarqué via petit train en France.
Mon grand-père Italien a failli se retrouver au fond de la Seine à cause de petits malins qui voulaient se taper du rital à Paris.
Je vis en banlieue au milieu de gens qui me haïssent parce-que je suis trop blanc, trop français, et donc sûrement responsable de l’esclavage et des colonies.
J’ai appris à ne pas haïr, mais c’est dur.

Si toi aussi tu t’es engagé dans un chemin qui ne te plait pas,
C’est moi qui te le dis : Il faudrait être un âne pour croire que tu n’as plus le choix.
Quand on veux la paix on la trouve.
Alors si moi j’ai pu faire un bout de chemin vers toi,
es tu enchaîné comme un chien que tu ne puisses en faire autant ?

Si sur ton chemin te poursuivent ceux dont tu t’es détourné,
car ils haïssent ceux qui ne veulent pas aller sur le leur,
félicites-toi d’être en danger, car tu vas où bon te semble,
rappelles-toi que la paix dont ils parlent n’est que celle de celui qui repose à jamais. Leur idéal est rigide comme le marbre qui recouvre leur âme.
Rappelles-toi que la vérité dont ils parlent n’est qu’une conclusion hative.
rappelles-toi aussi à quelles horreurs ces chemins menaient.
rappelles-toi que le contraire de la vie c’est la mort.
Que ceux qui ne voient le salut de leur âme que dans le sang versé, celui des autres ou le leur,
ne sont les victimes que de leurs propres errements.

Si sur ton chemin tu as des gens qui te disent ceci est la paix,
qu’ils sont prêts à tuer pour cela,
rappelles-toi que l’âme d’un meurtrier n’est jamais en paix.
et qu’avant de t’engager dans cette voie tu étais la victime potentielle de ces gens.

Si sur ton chemin tu as des gens qui te disent ceci est la vérité,
qu’ils sont prêts à tuer pour cela,
rappelles-toi qu’un jour tu n’étais pas sur ce chemin,
et qu’avant de t’y engager tu étais la victime potentielle de ces gens.

A 15 ans j’ai été attiré par le nazisme, celui-ci promettait un monde parfait.
J’ai lu « l’homme cet inconnu » d’Alexis Carrel et fut séduit par l’eugénisme.
J’ai continué à lire et j’ai enfin compris à quelles horreurs cela menait.
Je me suis détourné du nazisme.

J’ai été attiré par le communisme, celui-ci promettait un monde de paix.
J’ai écouté des copains me parler de l’humanité, et fut séduit par sa fête.
J’ai continué à lire, à discuter et j’ai enfin compris à quelles horreurs cela menait.
Je me suis détourné du communisme.

En l’an 2000 je me suis dit t’as lu la bible, l’histoire de Moïse, tu t’es intéressé au boudhisme, t’es athée tu cherches encore une voie, lis le coran.
J’ai lu, j’ai trouvé ça pas mal, mais sûrement mal traduit vu les contradictions.
J’ai commencé à apprendre l’arabe jusqu’au 11/09/2001, je me suis payé une connexion internet. J’ai compris à quelles horreurs cela menait.
Je me suis détourné de l’islam et de toutes les religions.

Je n’ai de fierté que dans la réflexion, seul nectar qui trouve grâce à mon palais.
Tout le reste n’est qu’une soupe infâme qu’on veut me faire terminer sans quitter la table.

Publicités

From → Résistance

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :